La reconstruction des édifices publics

  • Jean-Marie Richez Cercle Historique et Archéologique de Valenciennes
Mots-clés: Valenciennes

Résumé

L’hôtel de ville, la maison d'arrêt et les édifices religieux sont reconstruits ou réhabilités D’autres projets avortent faute de crédits ou par absence de décisions des autorités civiles et militaires. La décision de construire un centre administratif regroupé rue de Lille à l'emplacement de la caserne Vincent est écartée, celle de reconstruire le théâtre est constamment différée. Les projets d'installation d'un marché couvert situé derrière l'hôtel de ville et d'installer le chauffage urbain sont progressivement abandonnés.

Le maire, Carous, est confiant en l'avenir. Un programme de travaux urgents est envisagé pour rendre la ville plus accueillante et faire affluer vers son centre la clientèle de l'agglomération. Les premiers travaux consistent à asphalter les rues. Des emprunts sont souscrits auprès du Crédit foncier, de la Caisse des dépôts et de la Caisse d'épargne pour couvrir les dépenses de l'assainissement (curage de l'aqueduc rue du Chauffour, drainage de la sainte Catherine et Balhaut, du faubourg de Paris, des avenues de Reims et du sergent Cairns), du centre ville, notamment les rues de Famars et de Paris. Les pavés de Valenciennes disparaissent à cette époque.

Les années 1954-1956 marquent la période de renaissance de la ville et de ses manifestations publiques. Le centre-ville reconstruit en 1957, la municipalité se lance dans des projets complémentaires et nécessaires pour que Valenciennes soit reconnu capitale du Hainaut.

1965, marque une prise de conscience collective notamment des élus locaux que le Valenciennois est entré à l'orée d'une mutation irréversible et qu'il fait changer de manière volontaire les choses par une intensification extrême de l'enseignement, un développement du tertiaire pour remédier au sous-emploi féminin, enfin qu'il faut œuvrer à la recherche d'industries nouvelles diversifiées et à la création d'emplois qualifiés.

Publiée
2017-11-03