Une rivière valenciennoise méconnue

la Balhaut, alias la Quinquernelle

  • F. Machelart

Résumé

Oubliées pendant longtemps, les rivières (en fait des canaux) qui, partant de l'Escaut, sillonnaient le sol de Valenciennes avant d'être voûtées et de disparaître aux regards, ont retrouvé un certain intérêt à la suite des grands travaux de l'an 2000. Il importait que ce réseau souterrain soit mieux connu et maitrisé avant l'aménagement du nouveau tramway, dans une prise de conscience générale de l'importance de l'eau. Mais cette redécouverte n'a guère concerné que des canaux et rivières autrefois intra-muros. La Balhaut, situé en dehors de l'enceinte urbaine - son cours se situant entièrement dans le faubourg de Paris – reste toujours peu connu des valenciennois, alors qu'elle fut plus longtemps que les autres à ciel ouvert. Et surtout, et c'est l'objet de cette étude, elle fut dans l'histoire économique de la ville un élément de première importance.

Publiée
2016-04-30