Le Prieuré de Beaurepaire à Somain

  • Edmond Robton Commission Supérieure des Monuments Historiques

Résumé

Dès le 9ème siècle, Somain était un fisc impérial, c’est-à-dire un domaine appartenant en propre à la couronne et formant une unité domaniale ayant sa propre organisation sociale, sa vie intérieure et sa fonction économique.

Ce fisc était une grande propriété rurale, avec un centre d’exploitation agricole, la « courte », comprenant l’habitation du chef de l’exploitation, appelé « villa », les habitations des familles, les ateliers et les bâtiments nécessaires à la vie de la communauté.

Publiée
2016-04-30