Un manuscrit inédit de la Bibliothèque Municipale de Valenciennes témoin de la vie à l’Hôpital Saint-Nicolas du Bruille (Saint-André) de Tournai

  • Marie-Thérèse Lacroix

Résumé

En 1940, on pouvait croire qu’il serait désormais impossible de connaître l’histoire de Saint-André, sauf ce qui en était rapporté par la monographie de 1908. Le couvent était détruit, les archives internes incendiées ; les autres fonds externes de Tournai et les archives de l’état à Mons avaient subi le même sort ; pour comble, celles de Cambrai, dont l’institution avait dépendu jusqu’au concordat, avaient péri en 1914.

Publiée
2016-04-30