Les Malcontents et Alexandre Farnèse (1578-1581). Le Hainaut, fer de lance d’une pacification politique et religieuse : Différence entre versions

(Page créée avec « '''Jean-Marie Cauchies''', Les Malcontents et Alexandre Farnèse (1578-1581). Le Hainaut, fer de lance d’une pacification politique et religieuse Dans l’ultime phase... »)
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 2 : Ligne 2 :
  
 
Dans l’ultime phase de la « révolution des Pays-Bas », plusieurs provinces, au cours des années 1578-1581, choisissent de se réconcilier avec le roi d’Espagne Philippe II. Le Hainaut joue un rôle moteur dans l’évolution des « partis » en présence (Guillaume d’Orange, les Etats généraux, les républiques communales calvinistes de Flandre et de Brabant). L’enjeu est de concilier ouverture religieuse, loyauté monarchique et défense des « libertés » du pays : c’est la position des dénommés « Malcontents ». Le gouverneur général Alexandre Farnèse, neveu du roi et habile diplomate, entre en scène et va résider à Mons, qui abritera ainsi pendant plus d’une année le gouvernement « légal » des Pays-Bas.
 
Dans l’ultime phase de la « révolution des Pays-Bas », plusieurs provinces, au cours des années 1578-1581, choisissent de se réconcilier avec le roi d’Espagne Philippe II. Le Hainaut joue un rôle moteur dans l’évolution des « partis » en présence (Guillaume d’Orange, les Etats généraux, les républiques communales calvinistes de Flandre et de Brabant). L’enjeu est de concilier ouverture religieuse, loyauté monarchique et défense des « libertés » du pays : c’est la position des dénommés « Malcontents ». Le gouverneur général Alexandre Farnèse, neveu du roi et habile diplomate, entre en scène et va résider à Mons, qui abritera ainsi pendant plus d’une année le gouvernement « légal » des Pays-Bas.
 +
 +
{{Event
 +
|name=Les Malcontents et Alexandre Farnèse (1578-1581). Le Hainaut, fer de lance d’une pacification politique et religieuse
 +
|startDate=2019-11-24T15:00:00Z
 +
|endDate=2019-11-24T17:45:00Z
 +
|place=Musée des Beaux-Arts de Valenciennes
 +
|description=Dans l’ultime phase de la « révolution des Pays-Bas », plusieurs provinces, au cours des années 1578-1581, choisissent de se réconcilier avec le roi d’Espagne Philippe II. Le Hainaut joue un rôle moteur dans l’évolution des « partis » en présence (Guillaume d’Orange, les Etats généraux, les républiques communales calvinistes de Flandre et de Brabant). L’enjeu est de concilier ouverture religieuse, loyauté monarchique et défense des « libertés » du pays : c’est la position des dénommés « Malcontents ». Le gouverneur général Alexandre Farnèse, neveu du roi et habile diplomate, entre en scène et va résider à Mons, qui abritera ainsi pendant plus d’une année le gouvernement « légal » des Pays-Bas.
 +
|postalCode= 59300
 +
|locality=Valenciennes
 +
|region=Haut de France
 +
|streetAddress=Boulevard Watteau
 +
|country=FR
 +
|performer= Jean-Marie Cauchies
 +
|validFrom=2019-11-24T15:00:00Z
 +
|offerPrice=5
 +
|offerCurrency=EUR
 +
|offerAvailability=InStock
 +
|image=http://www.histoire-valenciennes-cahv.fr/images/5/5c/Logo-cavh.jpg
 +
}}

Version du 13 juin 2019 à 17:23

Jean-Marie Cauchies, Les Malcontents et Alexandre Farnèse (1578-1581). Le Hainaut, fer de lance d’une pacification politique et religieuse

Dans l’ultime phase de la « révolution des Pays-Bas », plusieurs provinces, au cours des années 1578-1581, choisissent de se réconcilier avec le roi d’Espagne Philippe II. Le Hainaut joue un rôle moteur dans l’évolution des « partis » en présence (Guillaume d’Orange, les Etats généraux, les républiques communales calvinistes de Flandre et de Brabant). L’enjeu est de concilier ouverture religieuse, loyauté monarchique et défense des « libertés » du pays : c’est la position des dénommés « Malcontents ». Le gouverneur général Alexandre Farnèse, neveu du roi et habile diplomate, entre en scène et va résider à Mons, qui abritera ainsi pendant plus d’une année le gouvernement « légal » des Pays-Bas.

Événement

Les Malcontents et Alexandre Farnèse (1578-1581). Le Hainaut, fer de lance d’une pacification politique et religieuse

Dans l’ultime phase de la « révolution des Pays-Bas », plusieurs provinces, au cours des années 1578-1581, choisissent de se réconcilier avec le roi d’Espagne Philippe II. Le Hainaut joue un rôle moteur dans l’évolution des « partis » en présence (Guillaume d’Orange, les Etats généraux, les républiques communales calvinistes de Flandre et de Brabant). L’enjeu est de concilier ouverture religieuse, loyauté monarchique et défense des « libertés » du pays : c’est la position des dénommés « Malcontents ». Le gouverneur général Alexandre Farnèse, neveu du roi et habile diplomate, entre en scène et va résider à Mons, qui abritera ainsi pendant plus d’une année le gouvernement « légal » des Pays-Bas.


Date: 2019-11-24T15:00:00Z

Place: Musée des Beaux-Arts de Valenciennes

Adresse: Boulevard Watteau

Par: Jean-Marie Cauchies