Le musée des Beaux-Arts au péril de l'occupant en 1917 décrit par Maurice Ruffin

Auteurs-es

  • Jean-Claude Poinsignon Cercle Archéologique et Historique de Valenciennes et de son arrondissement

Résumé

Le bureau du Cercle a également considéré qu’il était utile de porter à la connaissance du plus large public la relation que le peintre Maurice Ruffin a établie des œuvres encore exposées lors de sa dernière visite au musée des beaux-arts en juin 1917, alors qu’il s’apprêtait à rentrer dans la France libre. L’artiste ne manquait pas au demeurant de répartie. A un Allemand pétri de culture artistique qui lui confie que « l’art n’a pas de patrie », il réplique du tac au tac : « C’est vrai, mais les artistes en ont une ».

Biographie de l'auteur-e

Jean-Claude Poinsignon, Cercle Archéologique et Historique de Valenciennes et de son arrondissement

Docteur en histoire de l'art

Directeur territorial retraité
Membre de la Commission historique du Nord

Publié-e

2018-03-24

Comment citer

Poinsignon, J.-C. (2018). Le musée des Beaux-Arts au péril de l’occupant en 1917 décrit par Maurice Ruffin. Mémoires Du Cercle Archéologique Et Historique De Valenciennes, 14(2). Consulté à l’adresse https://www.histoire-valenciennes-cahv.fr/Memoires/index.php/Memoires/article/view/876