Quelques moments de la vie des beguines valenciennoises au Moyen-Age

  • Bernadette Dupont-Carpentier Cercle Archéologique et Historique de Valenciennes
Mots-clés: Beguinage

Résumé

En 1239 l’évêque de Cambrai encourage la construction à Valenciennes d’un hôpital qui sera tenu par “ des béguines ” et près duquel se regrouperont “ les béguines demeurant dans le voisinage ”. L’hôpital, placé en 1240 sous le patronage de Ste Elisabeth de Hongrie reçoit rapidement de nombreux dons, en particulier des comtesses de Hainaut Jeanne et Marguerite. En 1254 s’organise autour de l’hôpital la paroisse Ste Elisabeth et en 1262 un règlement fixe le mode de vie que doivent suivre les “ demoiselles du sac ” : mener une vie de prière, austère et trugale, mais aussi de travail. Ces “ femmes pieuses ” ne prononcent pas de voeux lors de leur entrée dans la communauté et sont autorisées à reprendre leurs biens si elles décident de quitter le béguinage. Un organisme paroissial appelé “ Charité du béguinage ” vient en aide aux béguines pauvres.

Références

Carpentier, Bernadette 1959 Le Béguinage Sainte-Elisabeth de Valenciennes, de sa fondation au XVIe siècle Mémoires du Cercle Archéologique et Historique de Valenciennes, 4,
97-182
Publiée
2018-01-19
Rubrique
Articles