Les souvenirs du fondateur du Cercle, Maurice Bauchond sur l'occupation allemande à Valenciennes (1914-1918) un témoignage poignant, mais dérangeant

  • Philippe Guignet Cercle Archéologique et Historique de Valenciennes et de son arrondissement

Résumé

1j.jpgLe fondateur du CAHV alors jeune avocat (il avait 37 ans en 1914 ) affecté en 1914 à la Croix-Rouge puis appelé, en sus de ses activités d' homme de loi, à être conservateur adjoint du musée a laissé d'importants « souvenirs sur l'occupation » allemande en 1914-1918. Il livre un témoignage équilibré, mais sans fard sur le vécu d'une population meurtrie par les réquisitions croissantes et les prises à répétition d'otages ordonnées par les autorités allemandes. Son témoignage est quelquefois dérangeant en ce sens que par exemple il révèle des relations entre Valenciennois et soldats logés chez l'habitant plus complexes qu'on ne l'a souvent écrit. Les mémoires de Maurice Bauchond nous rappellent qu'il n'est pas de lecture simpliste qui vaille en histoire.

Références

Delame, R.. (1933 ). Valenciennes: occupation allemande: 1914-1918: faits de guerre et souvenirs. Impr. Hollande fils.

Vivre à Valenciennes sous l’occupation allemande, 1914-1918 | Mémoires du Cercle Archéologique et Historique de Valenciennes. http://www.histoire-valenciennes-cahv.fr/Memoires/index.php/Memoires/issue/view/81
Publiée
2018-05-11
Rubrique
Articles