Les Lieux-dits à Fenain (canton de Marchiennes) au XIIIe siècle

  • Robert Machut Amis de Vieux Somain

Résumé

Pour l’amateur d’histoire locale, les lieux-dits d’une commune constituent une source toujours suggestive et éclairante, surtout si quelques documents privilégiés, tels que des terriers et des plans parcellaires, les ont situés et enregistrés. A ce point de vue, le village de Fenain apparaît particulièrement favorisé : les archives communales d’une part conservent un plan parcellaire de la Seigneurie de Fenain, dressé sur ordonnance de l’abbé de Marchiennes en date du 6 août 1631, qui livrent une bonne quinzaine de toponymes, et les archives du Nord d’autre part ont recueilli, dans le fond de l’abbaye de Marchiennes, une série de terriers où abondent les noms de lieux, grâce à quoi l’on peut suivre d’un siècle à l’autre l’aménagement du terroir fenainois par l’humble communauté paysanne qui le mit en valeur.

Publiée
2016-04-30