L’Espagne et les Espagnols dans l’opinion française au XVIIIe siècle

  • Louis Trénard Université Charles de Gaulle Lille III

Résumé

Chaque peuple conçoit diverses images de ses voisins, des représentations simplifiées, souvent erronées et qui tiennent lieu de connaissances objectives, si tant est qu’une telle connaissance puisse exister. Ces stéréotypes se situent à plusieurs niveaux : les uns relèvent d’études réfléchies et documentées, d’autres d’impressions fugitives. La plupart du temps, ces images mythiques retardent sur les événements, perdurent comme des traces rétiniennes, mais agissent sur les comportements collectifs.

Publiée
2016-04-30